SESAME Filières PIA

Accompagnement et transformation des filières

À partir de 500 000 euros d’aides destinées à renforcer 
la compétitivité scientifique et technologique des filières stratégiques

____________________________________________________________________________________________

Un premier appel à projets est ouvert du 4 avril 2018 au 20 juin 2018 à 17h00, la date de dépôt de dossier complet validé faisant foi.

L’Etat et la Région, par le dispositif « SESAME Filières PIA », vise à développer les compétences technologiques franciliennes au service des PME,
en soutenant des projets impliquant des organismes ou établissements d’enseignement supérieur et de recherche ou de transfert de technologie.

En détail...

  • L’accompagnement et transformation des filières, c’est quoi ?

    Déclinaison territoriale du Programme d'investissements d’avenir (PIA), le dispositif SESAME Filières PIA, lancé par l’Etat et la Région, a pour objectif d’accroître la compétitivité des filières stratégiques franciliennes.

    L’appel à projets SESAME Filières PIA doit permettre de développer le recours des PME à des infrastructures de recherche mutualisées, à des moyens de production ou d’échanges de données et d’informations, et un partage des visions technologiques et de marché.

    Pour cela, le dispositif soutient les projets les plus innovants et les plus ambitieux scientifiquement et technologiquement, en faveur des filières stratégiques, portés prioritairement par les organismes et établissements d’enseignement supérieur et de recherche du territoire régional. 

  • Quel est le montant de financement ?

    Jusqu’à 2 millions d’euros maximum.

    L’aide peut couvrir jusqu’à 50% maximum de l’ensemble des dépenses éligibles, d’une assiette minimale d’un million d’euros.
    Le soutien se fait sous forme d’aides d’État, à 50% sous formes de subventions et à 50% sous forme d’avances récupérables.

  • Que finance le dispositif ?

    Dans le cadre de ce premier appel à projets, l’Etat et la Région visent prioritairement les projets de :

    • Plateformes technologiques ouvertes aux PME/ETI, permettant à tous les acteurs d’une même filière d’accéder à des équipements et formations de pointe, de tester et améliorer leurs innovations, d’établir des preuves de concepts et de réaliser des prototypes/démonstrations à l’échelle industrielle et favorisant les fertilisations croisées,
    • Projets intégrés (dont RDI par exemple) au bénéfice de la transformation et/ou de la structuration d’une filière et en lien avec au moins un établissement de recherche public et un(e) PME/ETI.

    Les projets pourront aussi le cas échéant, prendre la forme de :

    • Mise en commun de compétences ou d’équipements techniques permettant à des organismes et établissements d’enseignement supérieur et de recherche et à des entreprises d’une même filière de mutualiser leurs travaux de recherche et développement ainsi que leurs investissements nécessaires à la conduite des preuves de concept, des tests et de tous autres favorisant les transferts de technologies,
    • Outils collaboratifs permettant aux entreprises et laboratoires publics s'inscrivant dans une stratégie d'intérêt collectif pour une filière, de les partager dans des domaines aussi variés que la logistique, les achats, l'informatique, l'intelligence économique, les RH, le design, le marketing, l’économie circulaire, l’écologie industrielle, … avec un plan d’affaires dédié.

    Les projets doivent obligatoirement participer à la structuration d’une filière et ne peuvent pas porter uniquement sur des travaux de R&D.

    Ils doivent par ailleurs présenter un plan de financement et de soutenabilité économique viable au-delà de 3 ans.

  • Quelles sont les filières stratégiques visées ?

    Les projets sont attendus notamment, dans les Domaines d’Intérêt Majeur (2017-2020) ou les filières stratégiques retenus par la Région Île-de-France :

    • Aéronautique, spatial et défense,
    • Agriculture, agro-alimentaire et nutrition, sylviculture,
    • Automobile et mobilités,
    • Numérique (dont big data, calcul haute performance, cyber-sécurité, industries culturelles et créatives, infrastructures numériques, intelligence artificielle, internet des objets, fintechs, logiciels, réseaux, smart grids),
    • Santé (dont biotechnologies, dispositifs médicaux, silver économie),
    • Tourisme, sport et loisirs,
    • Région / Ville durable et intelligente (dont éco-activités, énergies, bio-matériaux, (re)construction durable, déchets, smart cities, services).

    Une attention particulière sera également portée aux cinq thématiques suivantes : industrie du futur, fabrication additive, cybersécurité, intelligence artificielle et robotique.

  • Puis-je bénéficier du dispositif ?

    Le projet a vocation à être présenté par un unique porteur de projet.

    Conformément aux objectifs de l’Etat et de la Région pour ce premier appel à projets, le porteur de projet éligible au titre du dispositif est prioritairement un organisme ou établissement d’enseignement supérieur et de recherche ou de transfert de technologie, localisé en Ile-de-France.

    Toutefois, pourront répondre, si la nature des projets est bien conforme à celle attendue : une entreprise (PME au sens de la règlementation européenne ou ETI) ou une structure fédérant plusieurs entreprises (fédérations professionnelles, GIE, associations…) ou encore une SEM. Dans ces cas, les projets associent étroitement des organismes de recherche à leur gouvernance et à leur programme d’activité.

    Dans tous les cas, les porteurs de projet doivent démontrer une capacité financière suffisante pour assurer le financement du projet présenté (dans le cadre d’un plan de financement incluant l’aide reçue au titre de l’action et pour les entreprises d'éventuelles levées de fonds ou financements bancaires complémentaires).

  • Quand et comment candidater ?

    L’appel à projets est ouvert du 4 avril 2018 au 20 juin 2018 à 17h00, la date de dépôt du dossier faisant foi :

    • les porteurs de projets candidats doivent consulter le cahier des charges et respecter les dates spécifiées pour les différentes étapes,
    • le dépôt du dossier s’effectue en ligne. La date de dépôt de la demande d’aide correspond à la date de dépôt en ligne du dossier par le porteur de projet. 
      Aucune dépense antérieure à cette date de dépôt de la demande d’aide ne pourra être retenue et financée au titre du projet présenté.

    La sélection des projets sera effectuée par l’Etat et la Région, sur la base d’une instruction réalisée par Bpifrance.

  • Contacts
Tout ouvrir